Gâteaux Thoumieux, tout bon

Hello tout le monde!

Comme promis, je vais vous raconter ma découverte des gâteaux Thoumieux, la pâtisserie de Jean-François Piège. Et c’est rue Saint Dominique, au numéro 58, que se trouve cet antre de la gourmandise. Première impression: d’extérieur, la devanture est très simple, aucune indication qu’il s’agit d’une pâtisserie, si ce n’est le nom et le logo de la boutique inscrits sur la porte vitrée. Bref, elle ne paie pas de mine. Il faut connaître pour y entrer.

thoumieux-1

Une fois la porte passée, le décor est mignon et sucré, les murs sont en marbre et verts pastel; le chic et l’élégance à la française sans aucun chichi: le but du chef est que le regard de ses clients ne se porte pas sur l’envers du décor, mais sur ses pâtisseries. Effectivement, elles sont toutes plus belles les unes que les autres.

On aurait envie de toutes les goûter! C’est finalement avec 8 pâtisseries (et une boîte de gâteaux secs) qu’on en est ressorti.

  • Le baba au rhum.

baba1

Brillant à souhait, surmonté d’un nuage de crème chantilly et d’un pétale de rose pour le côté raffiné: il appelle à être mangé. D’ordinaire, le baba au rhum n’est pas ma pâtisserie préférée, loin de là, mais cette fois-ci, j’ai vraiment apprécié. D’abord parce qu’il n’était pas du tout écœurant, il était bien imbibé et très moelleux, mais aussi car il y avait la juste dose de chantilly. Une explosion de parfums très plaisante en bouche. Un must pour tout amateur de babas! Je le recommande.

  • La tarte au citron.

tarte_citron1

Un vrai petit jardin d’été. Très jolie et magnifiquement bien exécutée, la présentation est alléchante. Le côté pratique: la crème de citron disposée comme de la meringue, de façon à ce qu’elle se tienne bien. Au moment de la dégustation, l’acidité de la crème est parfaite, le sablé breton croustillant mais pas en béton, et le petit cube de meringue pour apporter de la fraîcheur. Une totale réussite.

  • Le chou caramel/ beurre salé.

chou1

D’extérieur, rien à dire, il est de toute beauté. La forme est régulière (vous me direz; la moindre des choses venant d’un chef de renom…), le craquelin parfait, la crème pas trop liquide: la perfection dans toute sa splendeur. La petite surprise au moment de la dégustation: un cœur de pur caramel est niché au milieu du chou. Contrairement aux étouffe-chrétiens que sont parfois les choux, celui-ci était d’un légèreté sans précédent. En un mot: une tuerie.

  • Le sissi.

sissi1sissi2

A première vue: un gâteau aux couches successives, un insert à la pistache ou au yuzu, peut paraître très chocolaté et écœurant. Or, c’est une toute autre chose qui se révèle en bouche. Le côté amer du chocolat s’équilibre parfaitement avec l’acidité de l’insert, qui se trouve en fait être de l’abricot. Pour les fans de chocolat (comme moi :P), ce dessert est une pure merveille!

  • Le chou façon mont blanc.

chou2

De même que le chou précédent, l’aspect visuel est très raffiné. Ce dessert combine le mont blanc (une de mes pâtisseries préférées) et le chou. Cela pourrait paraître étrange ou bourratif face à l’intitulé. La crème de marron, qui est généralement assez dense et pas très facile à digérer, est ici légère et aérienne, et pas trop sucrée. Le chou est garni d’une crème fouettée, là encore d’une légèreté incomparable.

Ce qui est bien avec les pâtisseries du chef Piège, c’est que ce sont des classiques un peu revisités mais parfaitement exécutés. Ce chou est très bien équilibré, on n’en ferait qu’un bouchée.

  • L’éclair façon blanc manger.

Ahhh, enfin l’éclair tant attendu! Vous vous souvenez, je l’ai évoqué dans mon article « Mes bonnes adresses culinaires »… Chose dite, chose faite!

éclair1

Un éclair très régulier, un chou aérien, un glaçage pas trop sucré, et une garniture… Juste à tomber! Un bon goût de vanille dans le glaçage, mélangé en bouche à la légèreté d’un blanc manger sous forme de crème… Encore une fois, un 10/10 pour cet éclair!

  • Le cheesecake.

cheesecake

Un cheesecake. Classique, vous me direz un cheesecake reste un cheesecake. Et bien vous avez tort, car un cheesecake bien exécuté est totalement différent du cheesecake dense à la pâte molle qu’on s’imagine. Non, le cheesecake du chef Piège n’est pas un vulgaire cheesecake, car non seulement il est bien décoré (avec des pétales de fleur sue le dessus), mais en plus, la crème est crémeuse sans être trop dense, et gélifiée comme il le faut, de façon à ce qu’elle se tienne sur la pâte, qui elle, a le croustillant du sablé breton et la finesse de la pâte à tarte. Tous les ingrédients sont réunis pour faire un cheesecake d’anthologie.

  • La tarte au chocolat.

tarte_chocolat1

Moi qui suis d’habitude très fan de ce dessert, celle-ci m’a un peu déçue. Bien que la présentation soit très soignée, le goût reste sans grand intérêt, du pur cacao en crème, un peu trop dense selon moi. Quant à la pâte, elle fait limite industrielle, sans goût particulier. Amateurs de tarte au chocolat, vous serez peut-être un peu déçus par ce met, qui ravira plus vos yeux que votre palais.

En résumé, Gâteaux Thoumieux est une pâtisserie de qualité, une bonne adresse pour les becs sucrés!

Le petit + des pâtisseries: elle ne bougent pas pendant le transport, grâce à des petites pastilles autocollantes qui les maintiennent dans la boîte!

ALL2

>>> Que pensez-vous de cet article? Irez vous à Gâteaux Thoumieux? Quel pâtisserie vous fait le plus envie?

A bientôt pour un prochain article!

Emma