La Table de la grande épicerie, Paris

Salut tout le monde!

Hier midi, à l’occasion d’un passage au Bon marché, je suis allée déjeuner au restaurant niché au premier étage du magasin, au-dessus de la grande épicerie. Ce n’était pas la première fois que j’allais y manger; la qualité des plats reste au top. La Table est un restaurant est très lumineux, grâce à une belle verrière qui fait office de toit. Il est plutôt conçu comme une passerelle, c’est à dire qu’il est suspendu au-dessus de l’épicerie, et la hauteur sous plafond rend l’espace agréable, aéré et non bruyant. Le bois au sol et les arbres plantés donnent un aspect zen à l’ensemble et rajoutent un côté « nature ». Seul bémol: la Table ne prend pas de réservations, alors attendez-vous à une légère attente à l’entrée (vous passerez plus vite si vous êtes deux que si vous êtes nombreux). Les plats sont élaborés par le chef Jean-Jacques Massé, meilleur ouvrier de France.

On aime: les plats faits sur place à partir de produits bruts.

#table

Au menu:

  • Les entrées: salade césar, œuf de poule bio, fois gras de canard, homard bleu, soufflé de saint-jacques.
  • Les plats: blanquette de veau, canette au miel, noix de saint jacques snackées, légumes au wok, pavé de lieu, cabillaud.
  • Les desserts: salade de fruits de saison, riz au lait, millefeuille, tarte au chocolat.

Pour moi, ce sera canette et légumes croquants, suivi en dessert du « Pamplemousse & marron », un subtil mélange entre un crémeux marron et une gelée de pamplemousse… à suivre plus bas!

Premier point positif: les plats sont servis relativement vite malgré que le restaurant soit plein, il faut compter entre dix et quinze minutes.

La présentation du plat est évidemment très soignée (désolée, je n’ai pas pensé à faire une photo sur le coup…), l’odeur est alléchante et rien qu’en observant, on peut deviner la tendresse de la viande… Allez vite! Goûtons sans plus attendre!

Rien à dire sur la cuisson: rosée, comme je l’avais demandée. Ni trop ferme ni trop molle, la consistance est remarquable. La fine couche de gras qui surplombe le morceau de canette est savoureuse à souhait, et légèrement croustillante sur le dessus. La sauce qui l’accompagne est à base de miel et d’huile de truffe, mais attention il ne s’agit pas de la sauce méga-hyper sucrée qu’on peut trouver de temps en temps avec ce genre de viande, non celle-ci s’allie magnifiquement bien avec le canard, sans emporter son goût, mais simplement en le subtilisant. L’accompagnement est composé de légumes et racines de saison sautés au wok et assaisonnés avec la même sauce divine. Carottes violettes, navets, crosnes (il s’agit d’une racine s’apparentant à un ver de terre, l’aspect Koh Lanta du plat) et même quelques lamelles de truffe. Ohhh, moi et la truffe… une grande histoire d’amour!

Bilan du plat:  très très bon, fin et se mange (presque) sans faim!

Mon moment préféré arrive… vous commencez à me connaître, il s’agit bien des desserts! Inutile de m’apporter la carte, la gourmande que je suis avais déjà jeté un œil à cette page, et j’avais par conséquent déjà choisi mon dessert. Mais bon aller juste pour être sûre, on analyse une nouvelle fois la carte, mais je reste sur mon premier choix. Le « pamplemousse & marron » se compose d’un crémeux au marron surplombé par une gelée de pamplemousse, elle-même agrémentée de morceaux de pamplemousse frais et d’une espuma au rhum.

dessert2

Verdict: un savoureux mélange entre légèreté et acidité, entre onctuosité et fraîcheur. Un dessert généreux et parfait pour terminer sur une note sucrée et fraîche. En bouche, l’association du marron et du pamplemousse se révèle être une brillante idée, ce sont deux parfums aux antipodes, mais dont le mariage fonctionne très bien. Un ensemble élégant et fin, que je conseille à tous les becs sucrés!

Bien sûr, je n’ai pu résister à la tentation de goûter le dessert de mes camarades. Celui que j’ai préféré par-dessus tout est sans aucun doute le millefeuille au Dulce et fruit de la passion.

dessert3

Le dessert est excellent rien qu’avec le feuilletage croquant comme il faut et la couche de Dulce savoureuse au milieu, mais il devient exquis en rajoutant le coulis de fruit de la passion sur la cuillère. Une explosion de saveurs indescriptible, la légèreté et la justesse des goûts rend le dessert tout simplement fabuleux. Qui aurait cru que la perfection incarnée se trouvait dans un millefeuille ? 😛

Autre dessert à ne pas manquer: la somptueuse salade de fruits. Un régal pour les yeux! Les couleurs pétantes des fruits frais écartent les soupçons de ceux qui s’attendaient à du sous-vide! Rien de plus frais pour terminer le repas en beauté. Pour ma part, la grenade mêlée au tout rajoute une plus-value directe au dessert! Du point de vue gustatif, l’association des fruits est intelligemment pensée, la fraîcheur se fait sentir dès la première bouchée.

dessert1>> Que pensez-vous de l’aspect visuel?

Enfin, pour les amateurs de chocolats, je tiens à signaler que la tarte au chocolat vaut également le détour.. Je n’y est pas goûté, mais c’est mon petit doigt qui me l’a dit…

dessert4

… on le croit sur parole!! Vous laisserez-vous tenter par le pouvoir envoûtant du chocolat?

Ce qui est bon à savoir: tous les desserts sont à 10 euros.

Et voilà, c’en est tout pour ce repas! Avec en prime une petite balade digestive dans le Bon marché, rien que pour le plaisir des yeux…

A ne pas manquer: la grande épicerie, située juste en dessous du restaurant… on y trouve tout, et en provenance de tous les pays! Y compris les délicieux vinaigre balsamique et huile d’olive découverts sur la table du restaurant…

>>> Irez-vous faire un tour à la Table de la grande épicerie? Cet article vous a-t-il plu?

A bientôt pour un prochain article et plus de gourmandises…!

XoXo

Emma