Food

A luxury Brunch at La Cuisine

Hello guys!

J’ai eu la chance de tester le brunch spécial fête des mères du palace parisien le Royal Monceau. Un buffet gargantuesque dans un cadre feutré et cosy, où l’élégance se fait décontractée. Comparé à d’autres restaurants de palaces tels que le GeorgeV ou Le Bristol, le restaurant La Cuisine du Royal Monceau est moins guindé et on s’y sent plus à l’aise. Le décor est convivial et chic, signé Philippe Starck, et c’est le chef Laurent André (passé chez Alain Ducasse) qui officie en cuisine. Lustres majestueux, tables soigneusement dressées, serveurs aux petits soins: on sent cette atmosphère de luxe où la perfection est de rigueur. Tout doit être irréprochable. Et effectivement, cela l’était.

_#RM.me

Brunch Royal Monceau Raffles La Cuisine (75008 Paris 8ème)

Notre table se situait près du bar, à l’écart de la salle principale. Moins bruyant et plus spacieux, je vous conseille de demander cet endroit lors de la réservation. On vous propose tout d’abord un jus de fruit frais, orange ou pamplemousse (les deux étant délicieux). Pour les adultes, une coupe de champagne est incluse dans le forfait spécial fête des mères. On a le choix entre se déplacer jusqu’au buffet ou bien commander directement auprès du serveur, très sympathique et à l’écoute des clients. Une petite carte posée sur la table explique les différentes façons de commander ses œufs : au plat, pochés, en omelette ou brouillés, bénédictine ou en cocotte, toutes les préparations sont au choix. J’ai choisi un œuf bénédictine accompagné d’une tranche de bacon: un pur délice.

Direction le buffet: certainement le buffet le plus varié et complet que j’aie jamais vu. On commence avec de la charcuterie: viande des grisons, pâté en croute, foie gras, mortadelle, etc. Puis on se dirige vers les crudités: avocat, tomates cerises, petites salades composées, mozzarella, verrines… Les huîtres sont aussi au rendez-vous (pour ma part je ne suis pas fan). Un buffet libanais est également à disposition. Puis on passe aux sushis et fruits de mer (calamars snackés, crevettes, etc.). On continue avec un buffet chaud: viande à la découpe, mini hambugers, poissons, accompagnements (pommes de terre sautées, frites, légumes), ainsi que des pâtes faites minute selon votre demande. Une sélection de fromages et fruits secs puis on poursuit avec le buffet des desserts et viennoiseries par le grand pâtissier Pierre Hermé. Sans oublier crêpes et gaufres, faites devant vous selon votre demande.

Ma première assiette (j’en ai pris cinq ou six au total) se compose de charcuterie, tartare de thon et salade aux agrumes. Le foie gras est excellent, de même pour le reste de la charcuterie. L’avocat quant à lui fond dans la bouche et très goûteux, relevé par une touche de vinaigrette (au choix) il devient encore meilleur (j’ai dû en reprendre au moins trois fois!).

Je retourne au buffet: pour ma seconde assiette j’ai choisi un assortiment de mets libanais: taboulé (le vrai!), salades, pain… J’ai également goûté au saumon fumé: très fin et succulent.

Je me suis ensuite dirigée vers les sushis et fruits de mer (les calamars sont délicieux, de même pour les sushis, meilleurs que chez le japonais!).

Ensuite je suis passée aux plats chauds: je me suis tournée vers les mini burgers et les pâtes-minute: des linguine aldante comme on les aime avec une bonne sauce tomate, bien sûr faite maison.

Après une petite pause (je vous rassure, à ce stade je n’avais plus faim du tout!), je me suis relevée pour aller choisir mon mes desserts. Eh oui, impossible de résister à la tentation lorsqu’on se trouve devant un buffet composé entièrement des créations de Pierre Hermé. Millefeuille, tarte « Infiniment vanille », baba au rhum, sans oublier son fameux Ispahan, star de la maison. J’ai goûté au croissant à l’Ispahan:  so DELICIOUS!

Le croissant Ispahan

Après avoir englouti une telle quantité de nourriture en un repas, je peux vous assurer que j’étais bouffie. Mais la fête n’était pas terminée; on est venu nous chercher (nous, les enfants :P), nous nous sommes vues offrir un kit de beauté Clarins, ainsi qu’un Ispahan en forme de cœur (qu’on a emporté à la maison, personne n’avait plus la place d’avaler quoi que ce soit). Puis nous avons été conviées à fabriquer un bouquet de fleurs dans un atelier spécial pour l’occasion. Nous sommes repartis avec deux beaux bouquets de pivoines et le ventre archi-plein. Ah oui et j’oubliais, deux ballons gonflés à l’hélium au logo de l’hôtel.

Tout était parfait de A à Z, rien à redire. Un moment exceptionnel, une expérience à vivre et revivre.

Brunch Royal du dimanche: à partir de 12h30

Royal Monceau Raffles La Cuisine, 37 avenue Hoche 75008 Paris 8ème

>>> Connaissez-vous le brunch du Royal Monceau? N’hésitez pas à me faire partager votre avis!

A bientôt!

Emma

3 comments on “A luxury Brunch at La Cuisine

  1. Ping : Et ma mode?

  2. Ping : Easter brunch at La Bauhinia – Et ma mode?

  3. Ping : Is Peruvian food the new Japanese? – Et ma mode?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :