Gwada TRAVEL

Poésie d’un jardin créole

Dénué de toute fioriture, de choses superflues ou dispensables, le jardin que je vais vous présenter n’a rien d’un jardin ordinaire. Modeste, il prétend à peine au titre de jardin tant ce mot semble hyperbolique pour le qualifier. Fortuit, dispersé, égaré, il réussit malgré lui à paraître harmonieux et cohérent. Il y transparaît une forme de beauté pure, brute, rarissime. Car en dépit des stéréotypes dominant la conscience collective, le jardin créole typique, avec hamac, cocotiers et compagnie, n’existe que dans les magazines. Bien sûr, ce type de jardins existe,  mais appartient le plus souvent à quelques privilégiés qui n’en sont pas plus chanceux. Car le vrai luxe réside en la béatitude la plus totale, et c’est justement ce que ce jardin nous inspire.

Le but ici est de déceler les trésors de l’âme sauvage et authentique d’un coin de verdure humble, charitable et foisonnant de couleurs et de vie. Un lieu hors du temps, où les arbres respirent, où les fleurs resplendissent, où les oiseaux chantent, où le soleil vient égayer la moindre fourmi. Un lieu rempli de vitalité, en somme. À l’image de la maison qu’il entoure.

N’avez-vous jamais écouté la Nature, senti sa force féconde, sa respiration sereine et avertie? 

Le danger réside dans le fait que la Nature est gratuite. Tout le monde en bénéficie, mais trop rares sont ceux qui lui accordent le respect qu’elle mérite. Nos efforts ne seront jamais vains lorsqu’il s’agit de diffuser les prodiges auxquels notre environnement donne naissance. Il va de soi que les cadeaux les plus chers et les plus signifiants sont aussi ceux qui ne s’achètent pas.

À travers cette série de clichés j’espère être parvenue à capter l’essence de cet éden magique et singulier.

Les fleurs, d’apparence vouées à un mutisme éternel, possèdent un langage bel et bien perceptible par ceux qui veulent l’entendre… 

Image 25
L’HIBISCUS, EMBLÈME DES ÎLES, dont les lignes délicates traduisent une pureté angélique, un idéal de douceur et de sagesse presque inatteignable, nous semble pourtant si accessible, si vulnérable. Il communique la fragilité des ses pétales chiffonnés, l’éclat vif du pollen de son pistil. Il donne à voir un intérieur comblé de rose fuschia se dégradant vers une teinte plus modérée, un beige souple et soyeux, presque cutané, traversé par des vaisseaux sanguins pastel en provenance du cœur.

Image 18

Image 17
CES PETITES FLEURS BLANCHES pendant au bout d’une liane effleurent le parterre feuillu avec l’élégance d’un bouquet de mariée qui aurait été déposé au sol en toute délicatesse.
Image 16

ON CROIRAIT À UNE VÉRITABLE FORÊT TROPICALE. Ce petit coin de verdure n’est pourtant que le fruit d’années de croissance nourries d’eau fraîche et d’un amour fertile.

Image 15
J’AIME LE BLEU ÉLECTRIQUE qui recouvrait jadis cette ancienne jarre, s’émaillant au fil du temps pour laisser paraître sa structure en terre cuite.
Image 14
LA SURFACE LISSE ET LES RAINURES CONTRASTÉES de ces feuilles grignotées par les chenilles les feraient presque passer pour de fausses tant elles semblent surréalistes…
Image 12
J’AIME L’ASPECT DÉSUET de ce bougainvilliers fuschia, qui surprend par sa capacité à s’harmoniser avec n’importe quelle autre couleur, à commencer par le bleu du ciel…
Image 9Image 8
Image 7
NICHÉS SUR LEUR PERCHOIR, les sucriers confèrent à ce petit bout de jardin toute sa vie et illuminent les branches verdoyantes de leur jaune canari.

Image 11Image 6

Image 5
TI ZANOLI LA! Complice de jour comme de nuit et compagnon fidèle, il nous observe sans mot dire, se faufilant, s’agrippant à la moindre once de matière sans jamais pâlir.

Image 4

Image

CETTE ROSE DE PORCELAINE, coincée entre deux branche d’aloe vera, est symbole de préciosité, de féminité et d’élégance. Elle est de loin ma préférée, en particulier lorsqu’elle se trouve magnifiée par la divine clarté du soleil matinal…

J’espère que cet article aura contribué à la sensibilisation des plus réfractaires aux charmes de la Nature, et en aura invité d’autres à la chérir encore plus.

Votre avis m’intéresse! N’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires!

SEE BEAUTY EVERYWHERE

Emma

4 comments on “Poésie d’un jardin créole

  1. Fabienne

    👍 très belles photos , mention pour le sucre sur le bec des sucriers

    Aimé par 1 personne

  2. toujours un plaisir de flâner sur vos pages. au plaisir de revenir. N »hésitez pas à visiter mon blog. à bientôt.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :